L’ORDRE DE DOBRIN

L’Ordre de Dobrin, aussi connu sous le nom de « Frères de Dobrin » (en polonais : Bracia Dobrzyńscy, en allemand : Order von Dobrin) est né en Pologne au XIIIe siècle. L’ordre à été créé vers 1216, par l’évêque Christian de Prusse et le duc Conrad de Mazovie, afin de protéger la région contre les raids prussiens dans la Baltique. L’ordre à été officiellement reconnu par le pape Grégoire IX en 1228 ; et s’est vu attribuer la même année par Conrad, la région autour de la ville de Dobrin.

. Les frères de Dobrin offraient leur assistance aux missionnaires cisterciens en Prusse, ainsi qu’une protection contre les raids des prussiens païens. Sous leurs armures, ils portaient des vêtements blancs, ornés d’une épée et d’une étoile rouge, symbolisant la révélation de Jésus Christ aux païens.

. A sa création, l’ordre était composé de 15 membres, dirigés par le Maître Brunon, et eu jusqu’a 35 chevaliers. Mais, devant le manque de succès de l’ordre lors de ses batailles contre les prussiens, et vu son faible effectif ; une majorité des Chevaliers de Dobrin rejoignirent l’Ordre Teutonique en 1235.

. En 1237, les chevaliers restants furent mutés par Conrad à Drohiczyn afin de renforcer ce poste stratégique. La dernière mention de l’ordre fut la capture de ces derniers « frères », par Daniel de Kiev, en 1240.

 

Retour à la Liste